La démarche d’orientation vs la démarche exploratoire d’orientation en PPO

Une démarche d’orientation est une relation d’aide qui permet à l’élève de faire une introspection pour mieux se connaître, de connaître le milieu qui l’entoure (le système scolaire, les parcours de formation, les tendances du marché du travail, etc.) et de se faire éclairer dans la prise de décision. Ce parcours nécessite une réflexion, un dialogue avec le conseiller d’orientation (CO), ses parents…, parfois des travaux, des tests, un bilan.

Dans le milieu scolaire, le CO accompagne le jeune dans sa découverte de lui-même, dans l’exploration concrète et active du monde de la formation et du travail, dans le soutien au développement de son autonomie, dans sa prise de décision, dans la confirmation de son projet professionnel et dans sa réalisation.

En Projet personnel d’orientation (PPO), on utilise le terme «démarche exploratoire d’orientation». Est-ce que c’est la même chose qu’une démarche d’orientation?

Fanie CoutureSelon madame Fanie Couture, conseillère d’orientation à l’École Marcel-Raymond et à l’École du Carrefour, de la Commission scolaire du Lac-Témiscamingue, la démarche exploratoire d’orientation est davantage liée à l’apprentissage, c’est-à-dire apprendre à s’orienter, apprendre à se connaître, découvrir des métiers, des professions, etc. et le processus d’orientation permet à l’élève d’en arriver à faire un choix. La finalité de ces deux démarches n’est donc pas la même.

 

Nous vous invitons à regarder cette vidéo pour en découvrir davantage sur la distinction.


Selon madame Lucie Cormier, responsable de programmes au ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, la démarche d’orientation, ne correspond pas à la démarche exploratoire d’orientation du programme PPO.

La démarche exploratoire d’orientation de l’élève pourrait débuter par l’utilisation du site Répertoire PPO que l’enseignant aurait présenté comme ressource numérique au début de l’année scolaire.

L’élève circonscrit un secteur ou un métier/formation et s’attarde à sa découverte de multiples façons (stage, mentor, recherche Internet, visite virtuelle, réseau social d’orientation, jeux sérieux, guides et coffrets PPO, visite de portes-ouvertes, etc.). Toujours en faisant des liens avec son profil personnel, il consigne l’information, la partage et émet des hypothèses de parcours.

L’enseignant, selon le besoin des élèves, fait des capsules d’information, par exemples sur la syndicalisation, le développement des milieux urbains en fonction des perspectives de travail, les perspectives du marché du travail, le développement durable et l’emploi. Il peut également faire des capsules d’information sur des stratégies telles: outils de consignation, outils pour la préparation d’un stage, pour un entretien téléphonique, pour la recherche de mentor, etc. Il donne aux élèves des moments de partage entre pairs.

Dans le programme PPO, nous souhaitons que les démarches exploratoires d’orientation (de 3 à 8) se complexifient au fur et à mesure que l’élève en réalise. Cela veut dire que l’élève est amené à aller plus loin dans ses découvertes et sa réflexion. Ainsi, à travers la réalisation de sa démarche, il mettra à profit des attitudes qu’il souhaite développer, expérimenter (maîtrise de soi, créativité, persévérance, ponctualité, prévoyance, gestion du stress, etc.). Nous voulons qu’il utilise des ressources qu’il n’a jamais utilisées dans les précédentes démarches exploratoires d’orientation.

Si vous voulez en savoir davantage sur ce sujet, nous vous invitons à notre atelier Orientation et PPO: Et si on en discutait… que nous animerons au colloque de l’AQISEP le 8 avril 2016.

11896025_1699546173615431_4813684856754676958_nManon Barrette, personne-ressource pour le Service national du RÉCIT du développement professionnel, ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (en prêt de service de la Commission scolaire de Montréal),
et membre de l’Ordre des conseillers et conseillères d’orientation du Québec (OCCOQ)
barretteman@csdm.qc.ca

À propos de Manon Barrette

Mme Manon Barrette est membre de l’Ordre des conseillers et conseillères d’orientation du Québec depuis 2001. Pendant plusieurs années, elle a occupé un poste de conseillère d’orientation, notamment auprès d’élèves ayant des difficultés d’adaptation ou d’apprentissage. Elle a également agi à titre de responsable de l’approche orientante au primaire et au secondaire. Elle a ensuite été conseillère pédagogique pour des programmes visant à préparer les jeunes à leur insertion socioprofessionnelle. Elle est actuellement spécialiste en sciences de l’éducation au ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur. Elle est responsable des programmes d’études du domaine du développement professionnel, du projet intégrateur et du dossier de l'entrepreneuriat à l'éducation préscolaire et en l'enseignement primaire et secondaire. En outre, elle agit comme personne-ressource au Service national du Réseau pour le développement des compétences par l’intégration des technologies (RÉCIT). Mme Barrette est l’auteure et la coauteure de plusieurs articles, dont certains visent à soutenir les parents dans l’orientation scolaire de leur enfant ou contiennent des activités d’apprentissage pour accompagner les élèves en démarche exploratoire d’orientation.
Ce contenu a été publié dans Conseiller d'orientation, Orientation, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *