Le PPO: la découverte de soi, du monde de l’entrepreneuriat et de sa communauté

Les agents de sensibilisation à l’entrepreneuriat jeunesse (ASEJ) permettent aux élèves de découvrir le monde de l’entrepreneuriat et de prendre conscience de leurs qualités entrepreneuriales à travers la démarche exploratoire d’orientation. Despina, Julie, Marie-Hélène et Stéphanie ont accepté de témoigner. À leur façon, elles partagent leur expérience liée au Projet personnel d’orientation (PPO) à travers leur rôle, leur expertise, leur vision.

C’est à travers cette vidéo que Despina Sourias explique son rôle de soutien aux enseignants en tant que spécialiste de la connaissance de soi au regard de l’entrepreneuriat.

‘’Selon moi, en raison de son contexte pédagogique particulier, le PPO permet à l’élève de s’approprier diverses stratégies associées à la réalisation d’une démarche exploratoire. Le but du PPO c’est également de découvrir le monde de l’entrepreneuriat, de prendre conscience de ses qualités entrepreneuriales. Enfin, ce programme favorise la responsabilisation de l’élève au regard de ses aspirations et de son projet d’orientation professionnelle dans un climat qui incite à la collaboration et à la coopération entre pairs. De plus, il peut permettre à l’élève de se situer au regard de son profil entrepreneurial.

Il existe plusieurs liens entre les objectifs du programme PPO et l’approche entrepreneuriale. Cette dernière vise à donner aux jeunes une vision de soi comme acteur de son propre épanouissement. Le leadership, la solidarité, le sens de l’organisation, la persévérance et la créativité sont des compétences acquises à travers des activités proposées par les agents de sensibilisation à l’entrepreneuriat jeunesse (ASEJ).

Ces derniers ont comme mandat de stimuler le potentiel entrepreneurial chez les jeunes et d’encourager le développement de leurs compétences. Ils travaillent avec les enseignants, les conseillers d’orientation, les conseillers pédagogiques, les animateurs de vie spirituelle et d’engagement communautaire afin de créer des approches novatrices qui mettent le jeune au centre de ses propres apprentissages et de son intégration socioprofessionnelle.’’

Despina Sourias

Despina Sourias, Agente régionale de sensibilisation à l’entrepreneuriat jeunesse / secteur anglophone, Table des Carrefours jeunesse-emploi de l’île de Montréal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA *