Tous les articles par Manon Barrette

Mme Manon Barrette est membre de l’Ordre des conseillers et conseillères d’orientation du Québec depuis 2001. Pendant plusieurs années, elle a occupé un poste de conseillère d’orientation, notamment auprès d’élèves ayant des difficultés d’adaptation ou d’apprentissage. Elle a également agi à titre de responsable de l’approche orientante au primaire et au secondaire. Elle a ensuite été conseillère pédagogique pour des programmes visant à préparer les jeunes à leur insertion socioprofessionnelle. Elle est actuellement spécialiste en sciences de l’éducation au ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur. Elle travaille en collaboration avec la responsable des programmes d’études du domaine du développement professionnel, Mme Lucie Cormier. En outre, elle agit comme personne-ressource au Service national du Réseau pour le développement des compétences par l’intégration des technologies (RÉCIT). Mme Barrette est l’auteure et la coauteure de plusieurs articles, dont certains visent à soutenir les parents dans l’orientation scolaire de leur enfant ou contiennent des activités d’apprentissage pour accompagner les élèves en démarche exploratoire d’orientation.

Accompagnement en Exploration de la FP / 2017-2018

Le service national du RÉCIT du développement professionnel, de l’orientation et de l’entrepreneuriat souhaite connaître quels sont vos besoins et vos préoccupations pour mieux vous soutenir dans l’enseignement du programme Exploration de la formation professionnelle ou dans l’accompagnement des élèves en activité d’exploration (stage) durant l’année scolaire 2017-2018.

Enseignants, conseillers d’orientation, conseillers pédagogiques et autres intervenants, à partir de vos réponses à ce court questionnaire, nous pourrons vous offrir un accompagnement en considérant votre réalité.

 

Accompagnement en PPO / 2017-2018

Le service national du RÉCIT du développement professionnel, de l’orientation et de l’entrepreneuriat souhaite connaître quels sont vos besoins et vos préoccupations pour mieux vous soutenir dans l’enseignement du programme Projet personnel d’orientation durant l’année scolaire 2017-2018.

Enseignants, conseillers d’orientation, conseillers pédagogiques et autres intervenants, à partir de vos réponses à ce court questionnaire, nous pourrons vous offrir un accompagnement en considérant votre réalité.

Expérimentation des COSP au primaire

Cette année, deux enseignantes, Julie Corbeil et Linda Gosselin, de l’école primaire Montcalm de la Commission scolaire de Montréal, ont expérimenté les contenus en orientation scolaire et professionnelle (COSP) dans une classe du 3e cycle.

Je vous invite à écouter le témoignage de leur expérience.

Réalisation:

Martin Gagnon, conseiller pédagogique aux Services éducatifs, de la Commission scolaire de Montréal.

Les « bons débouchés » en voie d’extinction!

« Pis…qu’est-ce qui se passe de bon avec toi? Tu vas faire quoi après le secondaire? » On ne peut pas s’en sauver, matante Ginette veut savoir! Et elle l’a tellement dit fort, que c’est maintenant toute la visite qui regarde en notre direction. Pressé, on avale alors notre bouchée de travers en pensant à notre réplique.

Aussitôt nos plans révélés, deux types de réponses.

La première nous encense. On nous félicite de nous diriger vers un secteur d’activité offrant actuellement de « bons débouchés ». On nous confirme que c’est le bon move. C’est stimulant quand notre choix nous ressemble, mais attention au contraire : on a peut-être sauvé la paix avec matante mais pas avec soi-même…

En revanche, si notre choix sort des sentiers battus, c’est souvent un festival de sourcils en accent circonflexe. Les adultes qui, quelques années plus tôt, nous incitaient à voir grand nous disent maintenant : « Ah ouin!? Tu crois être capable de bien en vivre un jour? » Sons de criquets.

Le monde peut nous amener à douter de nos habiletés. Il convainc l’enfant en nous qu’il y a quelque chose de dangereux à être unique, à se faire confiance, même à rêver. Mais est-ce vrai? Et si le vrai danger n’était pas plutôt de se contorsionner afin d’entrer dans le moule?

La réalité est que le monde change à une vitesse ahurissante. Tellement que selon les chercheurs de l’université Oxford, ce n’est pas moins de 47% des emplois actuels qui sont appelés à disparaitre d’ici 2033! Plusieurs industries ne sont qu’à une percée technologique près de s’effondrer. On étudie pour des emplois fantômes.

Alors, si la sécurité d’emploi est une idée révolue et que l’avenir nous garantit des bouleversements majeurs, que risque-t-on? Que risque-t-on à écouter la voix de notre cœur si, peu importe notre choix, on sera tôt ou tard appelé à nous adapter? Et si notre intuition et notre génie créatif étaient dans les faits nos meilleures armes pour faire face à cette ère d’automatisation?

 Martin St-Pierre parcourt le Québec afin d’éveiller les jeunes à leurs forces et à leur unicité. Son but : les amener à faire des choix qui leur ressemblent! Voici l’aperçu d’une conférence-spectacle qui enchante autant les étudiants que les conseillers et conseillères d’orientation.


Catherine, 17 ans : « Suite à ta conférence, j’ai passée l’après-midi à dresser la liste de mes passions et des choses que je voulais accomplir dans la vie. Tu as su faire taire les petits doutes qui m’habitaient. Maintenant, je me sens invincible (au sens figuré bien sûr haha)! »

Nancy Grenon, conseillère d’orientation : « En toute simplicité et véracité, Martin a permis à nos élèves de prendre conscience de l’importance de réfléchir à qui ils sont afin de bien s’orienter dans la vie. Merci Martin pour ton dynamisme et ta profondeur! »

Les réservations pour 2017-2018 viennent d’ouvrir sur ce site Web.

Martin St-Pierre, conférencier