Archives pour l'étiquette orientation scolaire

La sagesse des rêves d’enfance

Quels étaient vos rêves d’enfance? Vous en rappelez-vous? Juste à y penser, plusieurs se mettent à hocher la tête et pouffer de rire. C’est vrai pour les jeunes comme pour les adultes. Et pour cause! Qu’on ait rêvé d’être Batman, espionne, astronaute ou princesse, nos rêves de jeunesse avaient souvent ni queue ni tête. Mais était-ce vraiment le cas? Et si ces rêves n’étaient pas si fous que ça?

Par exemple, à 8 ans, j’avais en tête d’occuper deux postes à la fois : Pape et imitateur d’Elvis Presley. N’importe quoi dites-vous? Oui, en apparence…Car au milieu de la vingtaine, suite à une longue période d’insatisfaction au plan professionnel, j’ai fini par saisir qu’un fil conducteur reliait chacun de ces rêves un tantinet loufoques : je voulais être à l’avant! Outre ce désir, je réalisais que l’enfant en moi démontrait déjà une certaine inclination pour l’introspection, la méditation et l’art oratoire. 

Pour un ado de Québec que j’ai rencontré récemment, c’est sa fibre entrepreneuriale qui a tôt fait de se manifester. Son souhait? Faire fortune dans le domaine des blocs lego. Pour un aspirant garde forestier des Laurentides, c’est la vie de trappeur qui l’appelait. Pour ma dentiste, c’était les petits objets et la création de colliers. Dans tous les cas, un thème apparait si on gratte un peu.

L’auteur Wayne Dyer aimait dire que tout être vivant possède un dharma ; l’oiseau vole, le chien explore, le chat se repose, le castor construit etc. Mais qu’en est-il du nôtre? De celui de votre enfant? La vérité est que l’enfant en nous ne se taira jamais. On a beau lui dire de passer à autre chose ou d’être réaliste, il sera là, dans notre poitrine, et ne cessera de nous répéter ce qu’il pense de la vie et du monde.

Martin St-Pierre, conférencier 

Les C.O. sont unanimes : Martin fait la différence!

« Très accrocheuse et pertinente! Voilà comment je qualifierais la conférence de Martin. La touche d’humour qui nous suit tout au long de la présentation capte l’attention des jeunes et nous fait passer un moment des plus agréable. Ce qui m’a impressionné par-dessus tout est sans contredit  le message important qui était : comment on choisit sa carrière. En toute simplicité et véracité, Martin a permis à nos élèves de prendre conscience de l’importance de réfléchir à qui ils sont afin de bien s’orienter dans la vie. Merci Martin pour ton dynamisme et ta profondeur! »
Nancy Grenon, conseillère d’orientation
École Curé-Antoine-Labelle, Laval


« Conférence qui a suscité des prises de conscience, belle réflexion sur soi. Savoir se respecter dans ses choix de carrière mais aussi et surtout dans ses choix de vie…Merci Martin pour ta présence. »
Sylvie Langlois, conseillère d’orientation
École secondaire du Havre-Jeunesse, Sainte-Julienne

« Martin est un naturel de la scène. Il a très bien rendu un sujet parfois complexe pour une clientèle adolescente. Il fait partie sans aucun doute de la réussite de notre journée carrières 2016 et je recommande la conférence de Martin dans tout le réseau scolaire. Merci d’avoir fait la différence dans le cheminement d’orientation de nos jeunes! »
Eloïse René, conseillère d’orientation
Collège François-Delaplace, Waterville

« L’école secondaire Grande-Rivière de Gatineau a accueilli cette conférence à bras ouverts. Martin a su charmer les jeunes tout naturellement. Les élèves de sec. 4 ont participé avec un grand respect et ont dit avoir beaucoup apprécié. Martin est naturel, franc, honnête et dynamique. Son message passe facilement et il reviendra certainement l’année prochaine! »
Dominique Demers, conseillère d’orientation
École secondaire Grande-Rivière, Gatineau

Martin vient de lancer Mon élément, une émission YouTube de 5 minutes où il questionne des gens de tous les horizons. Son but : aider les jeunes dans leur démarche d’orientation en levant le voile sur les différents métiers et professions. La seule condition pour participer à l’émission : être passionné par son travail! 

Voici le premier épisodeJ
essica Brideau, enseignante de danse et d’éducation physique. 
Je vous invite à vous abonner à sa chaîne!

Pourquoi choisir le cours PPO? Témoignages d’élèves

Des élèves de la classe de Projet personnel d’orientation (PPO) de madame Louise Bergeron, enseignante à l’école secondaire du Tournesol de Windsor, de la Commission scolaire des Sommets, témoignent de l’importance de ce programme dans leur parcours scolaire.

 

P1060180« J’aimerais également mentionner qu’à notre école, tous les élèves de 3e secondaire ont le cours PPO. Je crois qu’il a des effets positifs sur la réussite des élèves! Le PPO leur montre le chemin, c’est-à-dire le comment faire, le « ME » connaître, le « ME » découvrir. Dans ce cours, ils apprennent à s’orienter. C’est pour la vie!”

– Louise Bergeron, enseignante

Un nouveau livre en orientation scolaire

Pratiques d’orientation en milieu d’éducation. De l’impasse à l’enrichissement par le codéveloppement.

Les chapitres de ce livre découlent des séances de codéveloppement qui se sont déroulées avec les professionnelles et les professionnels de l’orientation du secondaire et des cégeps, dans plusieurs régions du Québec, depuis 2012. Les thématiques abordées (ex. : indécision, orientation en contexte interculturel ; interventions auprès de personnes handicapées) sont enrichies par une recension des travaux. Ce livre a été rédigé à l’intention des professionnels de l’orientation et comporte moult exemples de cas d’élèves et de récits de pratiques, complétés par des schémas et des grilles de réflexion utilisables dans l’intervention en orientation ou dans la réflexion sur la  pratique professionnelle. En outre, un chapitre traite de l’adaptation que nous avons faite du modèle de codéveloppement, conçu à l’origine pour les gestionnaires, pour répondre aux besoins particuliers de ces professionnels en situation d’accompagnement et de relation d’aide.

Une équipe de professeurs de l’Université Laval continue de travailler à l’implantation du codéveloppement dans les commissions scolaires et les cégeps du Québec. 

N’hésitez pas à me contacter si vous avez besoin de plus amples informations.

Avec mes meilleures salutations,Description : Description : Description : cid:image001.gif@01C939DC.5CB64FD0

France Picard, professeure titulaire

Département des fondements et pratiques en éducation | Faculté des sciences de l’éducation | Université Laval

418-656-2131, poste 13295 | France.Picard@fse.ulaval.ca

Webinaire sur les contenus en orientation scolaire et professionnelle

Pour des informations à jour concernant les contenus en orientation scolaire et professionnelle (COSP), je vous invite à regarder le webinaire du 16 mai 2016, disponible en cliquant sur ce lien.

Vous devez vous connecter comme étant un invité et entrer votre prénom et votre nom. Ensuite, on vous demandera un mot de passe qui est : COSP

De plus, un nouveau groupe de discussion sur Facebook a été créé pour vous permette d’échanger et de partager au regard des contenus en orientation scolaire et professionnelle. Je vous invite à rejoindre le groupe en cliquant sur ce lien.

Enfin, vous trouverez des documents d’information qui vous permettront d’avoir une meilleur idée de ce que sont les COSP sur le site Web Choix Avenir , une communauté virtuelle de partage, de l’Ordre des conseillers et conseillères d’orientation du Québec (OCCOQ). Pour les consulter, cliquez sur l’onglet Outils (à gauche sur la page d’accueil) et ensuite sur l’onglet COSP.

Un expert en faveur des contenus en orientation scolaire et professionnelle !

Un ex-professeur à la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université Laval, Denis Pelletier, est persuadé de l’importance d’une telle formation. L’expert en orientation scolaire et professionnelle, qui a collaboré à l’élaboration de nombreux programmes, fait valoir qu’au primaire, il n’est pas encore question du choix d’une profession. C’est plutôt le «sens du travail» qui est abordé auprès des enfants.

«On cherche à implanter l’idée qu’il y a des compétences qui peuvent servir», explique-t-il, ajoutant qu’il n’y a rien de plus valorisant pour un enfant que de se sentir bon et utile lorsqu’il accomplit quelque chose. «On veut améliorer l’estime des élèves et ainsi valoriser la persévérance scolaire», ajoute-t-il.

Source: Le Soleil. Publié le 05 février 2014