Tous les articles par Manon Barrette

Mme Manon Barrette est membre de l’Ordre des conseillers et conseillères d’orientation du Québec depuis 2001. Pendant plusieurs années, elle a occupé un poste de conseillère d’orientation, notamment auprès d’élèves ayant des difficultés d’adaptation ou d’apprentissage. Elle a également agi à titre de responsable de l’approche orientante au primaire et au secondaire. Elle a ensuite été conseillère pédagogique pour des programmes visant à préparer les jeunes à leur insertion socioprofessionnelle. Elle est actuellement spécialiste en sciences de l’éducation au ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur. Elle est responsable des programmes d’études du domaine du développement professionnel, du projet intégrateur et du dossier de l'entrepreneuriat à l'éducation préscolaire et en l'enseignement primaire et secondaire. En outre, elle agit comme personne-ressource au Service national du Réseau pour le développement des compétences par l’intégration des technologies (RÉCIT). Mme Barrette est l’auteure et la coauteure de plusieurs articles, dont certains visent à soutenir les parents dans l’orientation scolaire de leur enfant ou contiennent des activités d’apprentissage pour accompagner les élèves en démarche exploratoire d’orientation.

Alimentation et tourisme

Voici des activités qui ont été créées en 2012 dans le but de sensibiliser les élèves aux programmes du secteur 3, Alimentation et tourisme, offerts, entre autres, à l’École des métiers de la restauration et du tourisme de Montréal. Les élèves provenant d’autres municipalités sont également invités à explorer ce domaine professionnel et à y valider leurs intérêts.

Les auteurs de ces activités suggèrent de présenter la vidéo du documentaire de 52 minutes, Sous pression, de Télé-Québec, comme introduction à l’exploration de ce secteur professionnel.

«Derrière les portes closes des cuisines, les chefs composent avec une pression immense au fourneau, risquant leurs fortunes au prix de nombreuses critiques. Des horaires chaotiques rendent presque impossible la vie de famille ou de couple… Sous pression livre un portrait choc du métier de chef cuisinier, avec Martin Picard, Danny St-Pierre, Jérôme Ferrer, Martin Juneau ou encore, Colombe St-Pierre et Maxime Fouquet.»

Manon Barrette, responsable de programmes et animatrice du Service national du RÉCIT du développement professionnel, de l'orientation scolaire et de l'entrepreneuriat éducatif, MEES

Découvrir les métiers de l’horticulture

Fleurs, botanique, aménagements… à l’École des métiers de l’horticulture, le champ de spécialisation est vaste. Outre les enseignants, plusieurs spécialistes du Jardin botanique de Montréal enseignent des disciplines directement reliées à leurs domaines d’activité professionnelle.

Les élèves qui choisissent les formations d’horticulture, de fleuristerie ou d’aménagement paysager travaillent de près à cultiver la nature, à apprivoiser le paysage pour l’aménager harmonieusement et embellir notre milieu environnant. Ce sont des artistes de la nature qui mettent tout leur savoir-faire au service d’un idéal de beauté, toujours dans le respect de l’environnement.

Le domaine de l’horticulture regorge d’une richesse exceptionnelle qui ne demande qu’à être explorée.

Voici plusieurs activités orientantes pour découvrir quelques formations professionnelles liées à l’horticulture.

PowerPoint de l’atelier

Le 22 mars dernier, à Québec, nous avons présenté un atelier dans le cadre du colloque sur l’approche orientante qui avait pour titre Pour parler de la FP à ses élèves.

À la demande des participants, voici le PowerPoint qui soutenait notre présentation ainsi que l’ensemble des vidéos présentées sur la formation professionnelle.

Photo © Vue sur Québec depuis ma fenêtre / Nicole Pinsonneault, conseillère d’orientation, commission scolaire de Montréal

Pour une exploration plus concrète, imagée et dynamique!

Madame Catherine Carbonneau-Bergeron et Louise Berteau, conseillères au Centre régional intégré de formation (CRIF) de la Commission scolaire Val-des-Cerfs , considèrent les  journées « élèves d’un jour » dans les centres de formation professionnelle (CFP) comme étant une pratique gagnante pour faire connaître les différents programmes de formation professionnelle (FP).

De plus, elles participent aux soirées « Portes ouvertes » de leur CFP pour ajouter une plus-value aux présentations des enseignant(e)s de la formation professionnelle.
Elles utilisent des vidéos sur Youtube ou encore via la plate-forme Academos pour faire découvrir la FP.

Elles invitent également en classe des « ambassadeurs » (finissant(e)s de programmes FP) qui parlent de leur formation et de leur insertion sur le marché du travail avec les compétences acquises.

Une étroite collaboration entre CO et CISEP

Comme madame Carbonneau-Bergeron le dit si bien: Tout ça pour viser une exploration plus concrète, imagée et dynamique!

Bravo à vous deux!

 

L’importance du partenariat en Exploration de la FP

Nous avons environ soixante élèves à chaque année qui participent à des stages en formation professionnelle dans notre région.  Plusieurs sont effectués dans le cadre du cours de Projet personnel d’orientation et d’Exploration de la formation professionnelle. Nous offrons également ces activités d’expérimentation aux élèves du 1er cycle du secondaire qui manquent un peu de motivation . Les jeunes se font tout un plaisir de mettre la main à la pâte!   – Daniel Larche, enseignant, à la Cité étudiante de la Haute-Gatineau, de la Commission scolaire des Hauts-Bois-de-l’Outaouais 

Pour des informations sur la formation professionnelle en mécanique de véhicules légers, cliquez sur ce lien.

Vos bons coups pour faire explorer la FP?

Vous avez envie de partager vos bonnes pratiques dans l’accompagnement des élèves en orientation pour leur faire découvrir la formation professionnelle (FP) ou encore dans l’enseignement du programme Exploration de la FP,  je vous invite à remplir ce court questionnaire.  À partir de vos réponses, nous produirons un recueil de vos bons coups qui sera déposé sur ce blogue.

Merci d’avance de votre généreuse collaboration!

Pratiques pédagogiques gagnantes pour enseigner l’EXPLO de la FP

Madame Christiane Wilson, enseignante à l’école secondaire Liberté-Jeunesse, de la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Iles nous partage une activité gagnante pour ses élèves. Je commence dans l’enseignement du programme Explo de la FP. Pour l’instant, je fais une activité de publicité des centres FP de ma région et par la suite, j’afficherai le tout dans l’école pour aider les élèves de 4e et 5e secondaire à explorer les différents secteurs de la FP.  

Madame Suzie Sergerie, conseillère d’orientation à la commission scolaire des Chics-Chocs nous partage une activité qu’elle a utilisée pour amener les élèves à cibler les défis intéressants à expérimenter en formation professionnelle lors du Salon de la formation du bout du monde, édition 2016.  L’objectif du salon est de faire découvrir et expérimenter les programmes de la formation professionnelle de la région ainsi que les possibilités d’avenir dans ces domaines.

Quant à madame Annie Bouffard, conseillère d’orientation et chargée de promotion, à l’École de métiers et occupations de l’industrie de la construction de Québec (EMOICQ), de la Commission scolaire de la Capitale, elle nous parle de ses pratiques gagnantes. J’offre des ateliers sur le monde de la construction aux élèves du secondaire. Je parle de la FP lors de journée carrière ou dans le cadre des cours de PPO ou d’EXPLO de la FP. J’organise des activités «Élève d’un jour», «Amène un ami», des formations pour les conseillers d’orientation et les partenaires du réseau scolaire, des journées de formation pour faire découvrir la FP aux personnels de la commission scolaire, etc.

Le DEP, une option à envisager dans un parcours scolaire

Un témoignage de Pierre Boulanger, ex enseignant en mécanique automobile à l’École des métiers de l’équipement motorisé de Montréal, de la commission scolaire de Montréal.

Maintenant monsieur Boulanger est directeur adjoint à l’école secondaire de Chambly, à la commission scolaire des Patriotes.

Pour faire explorer à vos élèves la mécanique automobile, voici deux documents: cahier d’activités et préparation à la visite.

Parcours de continuité de formation (DEP-DEC)

Pour faciliter l’accès au collégial!

Ces parcours de continuité de formation sont en quelque sorte des «passerelles » créées entre certains programmes « connexes » de la formation professionnelle et des programmes techniques d’études collégiales qui permettent à l’élève d’obtenir un DEC plus rapidement que dans un cheminement traditionnel. De façon générale, l’élève qui opte pour ce type de parcours pourra « économiser » une session complète de formation au cégep et obtiendra ainsi son DEC en formation technique en 2 ans ½ plutôt qu’en 3 ans.

Il existe actuellement sur l’île de Montréal un certain nombre de ces parcours de continuité. Pour obtenir plus d’information à ce sujet pour les autres régions du Québec, informez-vous auprès de votre commission scolaire ou de votre établissement d’enseignement.

Vous pouvez également consulter les liens suivants pour obtenir de l’information concernant trois programmes actuellement offerts dans la région de Montréal dans le cadre de ces parcours :

Des idées pour explorer la formation professionnelle

Academos, Classes Affaires, élève d’un jour, etc. sont d’excellentes façons d’explorer la formation professionnelle selon madame Danielle Demers, enseignante à l’ école des métiers de l’informatique, du commerce et de l’administration de Montréal (EMICA), de la Commission scolaire de Montréal.

La vidéo est également un outil d’exploration pour faire découvrir à vos élèves des formations et des métiers. En voici une réalisée par les élèves en secrétariat juridique.