Semaine québécoise de l’orientation 2015

Bannière-SQO-2015

Savoir surmonter ses obstacles pour développer sa compétence à s’orienter

Plusieurs obstacles auxquels les jeunes se sentent confrontés peuvent nuire à leur démarche exploratoire d’orientation scolaire.

En effet, ces obstacles ne sont parfois, qu’en réalité, de fausses croyances, des préjugés et des résistances entretenus par les élèves eux-mêmes ou leurs parents. Par exemples, on voit des jeunes se refuser de s’intéresser à une formation professionnelle (FP) puisque leur environnement est défavorable à ces explorations. Également, on pourrait avoir des idées préconçues sur certains métiers et les gens qui les exercent. La menuiserie, l’électricité et la mécanique ont longtemps été considérées comme des domaines d’hommes. Les soins infirmiers, la gestion administrative et la décoration intérieure, pour  leur  part,  ont  toujours  été  considérés  comme des métiers de femmes. De même, on pourrait penser que la FP est réservée aux élèves qui n’aiment pas l’école, qu’elle offre des métiers peu payants, dans un environnement bruyant ou peu axé sur les nouvelles technologies.

Dans cette perspective, Madame Jacinthe Veilleux, détentrice d’un baccalauréat en orientation et enseignante des programmes Projet personnel d’orientation et Exploration de la formation professionnelle, à la polyvalente Bélanger de la commission scolaire de la Beauce-Etchemin, s’est prêtée à un exercice avec ses élèves de 3e secondaire. Pour mieux comprendre ce qui peut les freiner à s’orienter vers un secteur plutôt qu’un autre, elle leur a posé la question suivante: Que feriez-vous comme métier si l’argent n’entrait pas en considération? Suite à cette activité, madame Veilleux affirme que parfois, en enlevant des contraintes, cela permet aux élèves de trouver au fond d’eux-mêmes ce qui se cache vraiment. 

12177899_439337792944072_1981679127_n12170287_439337762944075_1318323092_n
Salle de classe PPO (aménagée avec un espace pour l’utilisation des ordinateur par les élèves), Polyvalente Bélanger, commission scolaire de la Beauce-Etchemin

Des ressources numériques à la portée des élèves

Enfin, en cette semaine de l’orientation, nous souhaitons amener les élèves à surmonter leurs obstacles, reconsidérer leur point de vue à l’égard de certains métiers et envisager de nouvelles  possibilités. Par le fait même, il est souhaitable de donner aux élèves le goût de dépasser leurs limites, de les accompagner à s’engager dans leur démarche exploratoire, en les poussant à l’action, à la découverte de qui ils sont et de ce qui peut s’offrir à eux par différents outils d’exploration tels que:

  • Se connecter avec des personnes inspirantes sur Academos;
  • Explorer par secteur, par exemple à l’aide de l’approche CURSUS (permet de voir toutes les possibilités de métiers et de professions);
  • Consulter  REPÈRES: un site Internet d’information scolaire et professionnelle;
  • Explorer des ressources sur le Répertoire PPO ainsi que sur la page Facebook du Répertoire PPO permettant de soutenir l’exploration de carrières des élèves.

20150824_134635Lucie Cormier, responsable de programmes, Ministère de l’Éducation, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche

lucie.cormier@education.gouv.qc.ca

11896025_1699546173615431_4813684856754676958_nManon Barrette, personne ressource pour le Service national du RÉCIT du développement professionnel (en prêt de service de la commission scolaire de Montréal), Ministère de l’Éducation, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche

Membre de l’Ordre des conseillers et conseillère d’orientation du Québec (OCCOQ)

manon.barrette@education.gouv.qc.ca